mercredi 23 décembre 2015

Bonnes Fêtes




Toute l'équipe de 

PRIORITE LAYRAC

vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année ! 



à très bientôt sur ce blog pour de nouveaux articles sur la vie  de notre commune de Layrac.



dimanche 13 décembre 2015

ELECTIONS REGIONALES - 2nd tour

Voici les résultats obtenus à Layrac, pour ce 2nd tour des Élections Régionales




Résultats de LAYRAC au 2nd tour


Bureau°1 Bureau°2 Bureau°3 TOTAL %
 
Inscrits 982 915 1050 2947
Votants 535 521 651 1707 57,92%
Bulletins Blancs 15 14 25 54 3,16%
Bulletins Nuls 16 9 17 42 2,46%
Exprimés 504 498 609 1611 94,38%
 
CANDIDATS :          % obtenu:
 
A. ROUSSET     (GAUCHE) 190 162 233 585 36,31%
 
V. CALMELS    (DROITE) 158 154 179 491 30,48%
 
J. COLOMBIER  (FN) 156 182 197 535 33,21%
TOTAL 504 498 609 1611 100%




vendredi 11 décembre 2015

ELECTIONS REGIONALES - 1 er tour


Voici les résultats obtenus à Layrac, pour ce 1er tour des Élections Régionales




Résultats de LAYRAC au 1er tour

Nombre
% Inscrits
% Votants
Inscrits
2 947
Abstentions
1 449
49,17
Votants
1 498
50,83
Blancs
57
1,93
3,81
Nuls
33
1,12
2,20
Exprimés
1 408
47,78
93,99



Liste conduite par
Nuances
Voix
% Inscrits
% Exprimés
LFN
491
16,66
34,87
LUG
341
11,57
24,22
LUD
336
11,40
23,86
LVEC
71
2,41
5,04
LFG
50
1,70
3,55
LDLF
45
1,53
3,20
LDVG
29
0,98
2,06
LDVG
19
0,64
1,35
LEXG
18
0,61
1,28
LDIV
8
0,27
0,57




vendredi 6 novembre 2015

UN NOUVEAU BLOG à ASTAFFORT

Astaffort Grand Angle

Nos amis Astaffortais, vu la gestion municipale de l'équipe Cambournac, viennent de créer un nouveau blog qui à l'image de "Priorité Layrac" a pour but d'informer les internautes de l'actualité municipale astaffortaise.
Nos deux villes sont de plus en plus liées et les décisions prises à Astaffort ou à Layrac ont des conséquences croisées (exemple du RAM).
Aussi nous vous conseillons chaleureusement d'y jeter régulièrement un œil.
Pour vous connecter cliquer sur "Astaffort grand angle" dans l'onglet "sites conseillés" qui se trouve dans la colonne de droite
Bonne lecture
PhM

jeudi 5 novembre 2015

TRAVAUX A L’ECOLE ELEMENTAIRE




     Il s’agit de la première réalisation de l’équipe en place. Je rappelle que nos deux programmes électoraux  convergeaient à des travaux à minima de mise en conformité exigés par la réglementation en vigueur (accès handicapés et retrait amiante) avec l’objectif de la construction d’un groupe scolaire neuf pour regrouper les écoles et mettre fin à la traversée de la RN21, le midi, par nos élèves.

Coût  de cette opération sur 3 années :


Budget 2015
 2016
 2017
TOTAL

Montants initiaux
90 000 €
393 689 €
372 031 €
855 720 €

Montants corrigés
113 000 €
607 000 €
501 000 €
1 221 000 €
Soit+ 42%

Notre déception est grande de voir le coût total de cette opération dépasser de plus de 42% (+365 000€) l’estimation annoncée lors du budget 2015. Les dépassements s’expliquent essentiellement par les options ajoutées et le type de consultation retenu qui génère beaucoup de sous-traitances.
Une telle dérive financière traduit l’absence de rigueur de l’utilisation de nos impôts et  décrédibilise la parole publique. Les choix des investissements communaux réalisés sur des montants erronés sont à l’évidence dommageables à la bonne gestion.

A notre regret, ce dossier n’a pas donné lieu d’échange en Commission des travaux, il nous a seulement été présenté totalement «  bouclé » au stade de la passation des marchés

Nous souhaiterions que cette pratique évolue pour l’optimisation des projets du point de vu des coûts et des choix techniques.

Doit- t-on s’attendre à de telles dérives sur toutes les opérations? 
-Alors que la maîtrise des dépenses devrait être une préoccupation quotidienne !!



Michel  SAINT MARTIN


mercredi 14 octobre 2015

NOUS ALLONS TOUS MOURIR, LE SAVEZ-VOUS ?

Le blog « PRIORITE LAYRAC »  est ouvert à tous ceux qui souhaitent  informer ou commenter l'actualité départementale et locale.

Françoise DECLOET nous a fait parvenir un article suite à la conférence agenaise de Jean-Luc ROMERO. 
C'est avec plaisir que nous le mettons en ligne.


Jean-Luc ROMERO



NOUS ALLONS TOUS MOURIR, LE SAVEZ-VOUS ?

Je suis une militante de l’ADMD : Association pour le droit de mourir dans la dignité, depuis 2006 après avoir vu mon père mourir dans des conditions de souffrances physiques et psychiques insupportables. Beaucoup d’entre vous ont vécu ces mêmes douloureux moments auprès d’un parent ou d’un ami, j’en suis sûre !

L’ADMD a 35 ans d’âge et depuis  1980 milite pour qu’une loi d’ultime liberté permette à chacun en conscience et pour lui seul de choisir les conditions de sa fin de vie : notamment l’aide active à mourir.
Elle tient également un fichier des Directives Anticipées que chacun de vous peut remplir, (seule référence d’ordre national puisqu’il n’en existe aucune autre et pourtant c’est une démarche capitale si l’on veut prendre en mains la fin de sa vie).
Il s’agit de notre ultime liberté.

Le Président de l’ADMD, Jean-Luc Roméro  est venu nous rendre visite à Agen le vendredi 18 septembre  dans une salle de Cap Ciné pour une conférence débat concernant : « la loi sur la fin de vie en France aujourd’hui ». Pour ceux qui ne le connaissent pas, je précise qu’il est conseiller régional d’Île de France depuis 1998 et maire-adjoint du 12ème arrondissement de Paris depuis avril 2014.Né à Béthune dans le Pas-de-Calais, de parents d’origine espagnole, il s’est très vite tourné vers la vie associative et politique et toutes ses activités n’ont qu’un but « L’HUMAIN ». Il s’occupe de l’ADMD en France mais aussi à l’étranger car il fait partie du bureau de la Fédération mondiale de l’ADMD . Il est aussi l’auteur de nombreux livres : notamment Monsieur le Président, laissez-nous mourir dans la dignité  et il  a dédicacé son dernier ouvrage   Ma mort m’appartient. Il reprend ainsi le slogan que nous utilisions, nous, les femmes, dans le combat pour la libéralisation de l’avortement « Mon corps m’appartient ». Nous nous retrouvons devant les mêmes freins et les mêmes oppositions. Le dernier sondage IFOP donne pourtant 90% des Français favorables à l’euthanasie. L’association compte de plus en plus d’adhérents, environ 65000, et en 2014 nous avons accueilli 12000 adhérents de plus.
L’engagement 21 de notre Président de la République François Hollande a beaucoup de mal à trouver sa voie ; en Mars 2015 le débat à l’Assemblée Nationale a rejeté l’amendement du député Touraine visant à légaliser l’euthanasie; le débat au Sénat a rejeté la proposition de loi  renvoyée aux Parlementaires  le 5 octobre  et seule la sédation profonde a pu s’ajouter à la loi Léonetti. Jean-Luc Roméro nous a redit combien  cette loi  votée depuis maintenant  10 ans est inadéquate et souvent sans effet : l’arrêt de l’acharnement thérapeutique fait mourir le patient de faim et de soif dans un délai plus ou moins long selon les organismes, la sédation est parfois  inefficace  ou inappliquée ! Nos voisins européens : Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Suisse ont légiféré déjà et à ma connaissance ce ne sont pas des Barbares !  Nous étions  nombreux à cette conférence pour nous informer et débattre. Ce sujet est au cœur de la vie citoyenne. Le Président de l’ADMD a captivé l’attention, rappelant aussi l’actualité car, au fil du temps et de l’absence de loi,  elle est émaillée de drames : en ce moment c’est M.Mercier, 87 ans, qui est poursuivi pour avoir aidé son épouse à quitter la vie et  le procès en appel de Nicolas Bonnemaison défraie  actuellement la chronique.

Contrairement à ce que disent nos détracteurs : nous ne sommes pas des adorateurs de la mort mais bien au contraire des amoureux de la vie que nous ne voulons pas gâcher par une survie souvent indigne et dégradante. Personnellement je continue à militer dans ce département Notre déléguée départementale : Viviane Naimon, Plaine de Fourtou 47300 Pujols 0602302164 vifourtou@gmail.com.et le site de l’ADMD sont à votre écoute.
Que vous soyez  ou non adhérent, songez à écrire  et signer vos directives anticipées si vous voulez rester maître de votre vie jusqu’au bout.  


 Françoise DECLOET


lundi 5 octobre 2015

A QUOI SERVENT LES ENQUÊTES PUBLIQUES ET AUTRES ÉTUDES D'IMPACT ?



           Devant les dernières décisions gouvernementales concernant les projets LGV et SIVENS, nous savons enfin à quoi servent ces études:

- A faire perdre du temps à beaucoup de monde et le temps c'est de l'argent,
- A allonger de manière conséquente les délais de réalisation des projets,
- A faire vivre un nombre important de cabinets d'études,
- A faire croire que l'on tient compte de l'avis des gens sur  l'environnement.

         L’État, dans le contexte actuel, cherche à faire des économies et à accélérer la réalisation des projets et c'est très bien.

 Pourquoi  alors ne supprime-t-il pas les enquêtes publiques et les études d'impact ?    L’expérience nous montre qu'elles ne servent à rien car leurs conclusions ne sont prises en compte que quand elles vont dans le sens souhaité par les dirigeants influents ...de tous bords confondus...

Ce constat  malheureusement triste est tristement réel.

PhM   



mardi 8 septembre 2015

NOSTALGIE …QUAND TU NOUS TIENS !

Bilan municipal 2014-2015


Chers internautes.

Nous sommes heureux de vous retrouver après des vacances, qui, nous l'espérons, vous ont apporté repos et joies familiales.

Septembre c'est aussi la rentrée municipale, c'est donc le moment de faire un premier bilan des actions menées par notre nouveau Maire et son équipe.

Si l'année 2014, 1ère année de la mandature, est considérée comme une prise en main des dossiers municipaux en s'appuyant sur un budget élaboré par l'équipe de P.Pujol, l'année 2015 est de la pleine responsabilité de R.CONSTANS.


Abandon des promesses électorales



- La réhabilitation du centre bourg va peut-être débuter en fin d'année mais le projet finalisé est en retrait par rapport à celui proposé par P.Pujol et L.Merceron.

- L'aménagement de la RN21 sur la traversée de Layrac (trottoirs, parkings, mise en sécurité) est reporté (à quand ?) car l’État a différé la réfection de la chaussée. Le Maire a pris bonne note mais cela semble l'arranger, cependant nous, nous pensons que son rôle est de défendre Layrac et d’user de son influence  auprès de la DIRCO (Direction Interdépartementale des Routes  Centre Ouest) pour que ce dossier soit repositionné comme prioritaire.

- La mise en sécurité de l’arrêt de bus de Goulens : « c’est, soi -disant, dans les tuyaux et ça dépend de l’État » . Cependant le tuyau doit être un pipe-line  car on ne voit toujours pas l'autre bout !

(Nous rappelons que ce sujet a déjà été soulevé par notre équipe sous la mandature Pujol).

- L'édification d'un arrêt de bus avenue d'Etigny (ligne Auch-Agen) : Aucun contact n'avait encore été pris avec la Région Midi-Pyrénées pour monter un dossier de subvention. Nous pensons que ce dossier n'a pas été étudié par la municipalité.

- La Poste : En 2014 elle avait fermé une semaine en été. En 2015 elle a fermé 15 jours, la préposée ayant été réquisitionnée pour assurer le bon fonctionnement de la poste d'Astaffort (Mme Cambournac  serait-elle plus  efficace que M.Constans ?). Ces décisions, prises par les dirigeants de « la Poste », liées à l'immobilisme de notre municipalité sur ce sujet, nous interpellent fortement sur la pérennité de la Poste à Layrac.
Ce n’est pas grave nous irons retirer nos recommandés à Boé et enverrons nos colis à Astaffort, enfin  ceux qui pourront !!

- Le regroupement des écoles : Abandonné de fait puisque M. le Maire a jugé bon, outre la mise aux normes absolument nécessaire de l'école élémentaire, d'investir dans la démolition de l'ancien préau pour redonner à l'école son aspect initial (nostalgie quand tu nous tiens…), pour en reconstruire un autre d'un esthétisme  très discutable surtout quand il est adossé à un site clunisien.



Pendant ce temps nos enfants continueront à traverser la RN21 pour aller à la cantine et en revenir.

- La salle polyvalente : Aux oubliettes ?

- Le renforcement de la position de Layrac dans les instances communautaires :
Layrac a perdu son poste d'adjoint au bureau de l'Agglo.
C'est encore Layrac qui y perd !

- Un budget 2015 sans dynamisme, de « petit comptable »qui ne profite pas des opportunités de a conjoncture.
Aujourd'hui l'Europe et la France ont une inflation quasiment nulle et la BCE injecte des liquidités importantes au niveau des banques pour relancer l'économie et éviter la déflation.
Conséquence : l'argent est peu cher (- de 2 % sur les emprunts à long terme) et l'inflation ne pourra qu'augmenter.
Donc en empruntant aujourd'hui, c'est l'inflation qui paiera le coût du crédit comme dans les années 70, années à fort développement des collectivités.

C'était l'opportunité pour notre municipalité de saisir l'occasion pour enfin donner à Layrac les infrastructures promises et toujours repoussées.
Mais ce n’est pas grave, chers Layracaises et Layracais, vous n'aurez toujours pas de salle 
polyvalente, vous n'aurez toujours pas d'écoles regroupées, mais vous aurez toujours et encore des routes défoncées et des trottoirs dangereux.

Une politique municipale de « retour vers le passé ».

- Redonner à l'école élémentaire son aspect du 19ème siècle, ça c'est important !

- Inaugurer un bénitier à Goulens, ça c'est important et ça répond à coup sûr aux priorités des Layracais.

- Créer un verger conservatoire, ça c'est capital alors que sur ce même terrain on peut créer des jardins municipaux pour les habitants du centre bourg afin d'en améliorer l’attractivité.

Par contre, anticiper le départ à la retraite d'un des deux docteurs de Layrac ou éviter la probable fermeture de la poste, ça ce n'est pas grave…

En conclusion, on pourrait résumer le bilan de la municipalité par « CONSERVATISME ET 
PASSÉISME »

Ph.M.

jeudi 28 mai 2015

Démission de M. MARULAZ de son poste de conseiller municipal

La démission de Philippe MARULAZ 


Chers internautes lecteurs de ce blog, 

Veuillez trouver ci-dessous le discours de démission que Philippe Marulaz, conseiller de la liste Priorité Layrac,  à prononcé à la fin du Conseil Municipal du 26 Mai dernier.




" Monsieur le Maire, 
Mesdames messieurs  les conseillers municipaux

Je souhaite aujourd'hui vous informer que je démissionne de mon poste de conseiller municipal, ce conseil étant pour moi le dernier.
Je profite donc de cette réunion pour remercier toutes les conseillères et tous les conseillers avec qui j'ai eu à travailler durant ces dernières années.

Je tiens aussi à remercier tous les personnels municipaux pour leur gentillesse,  leur disponibilité et leur compétence, et plus particulièrement mesdames Anne Salabert, Jacqueline Peyret et Maryline Nayach avec qui j'ai le plus souvent travaillé.

Si je démissionne ce  n'est absolument pas par dépit ni par déception même si je pense qu'après le temps des élections, toujours plus ou moins polémique,  le temps de la gestion et de l'avenir de la commune devrait prendre plus en compte les compétences propres de chaque conseillère et conseiller, qu'il soit de la majorité ou de l'opposition car elles et ils sont d'abord  « Layracais » et donc au service du développement de Layrac.

Si je démissionne, c'est pour l'avenir : en effet il est important, voire capital de préparer Layrac aux mutations qui s'accélèrent. Il est donc nécessaire de mettre des jeunes actifs aux responsabilités communales. De plus, ne  prévoyant pas me représenter en place élective aux prochaines élections , je suis très heureux de laisser mon siège à Marie-Pierre MONESTES qui souhaite s'investir pour sa ville et qui représente beaucoup plus que moi le devenir layracais.

Cependant, M. le Maire, n'ayez crainte, je ne vais pas rentrer dans mon tonneau comme Diogène. Je vais continuer à m'investir pour que mes idéaux triomphent. Je vais continuer à suivre les Conseils Municipaux, à être à la disposition de mes collègues de la liste « Priorité Layrac », à co-animer le blog et à m'investir encore plus dans le tissu associatif layracais.

En conclusion, pour conforter Layrac il faut se tourner vers l'avenir et non pas comme l'ont fait et le font les deux dernières municipalités croire que l'avenir c'est  retourner dans le passé. Le conservatisme rassure, c'est une bonne base électorale car tout le monde craint le changement, mais si je ne m'abuse, nous sommes élus pour le bien de Layrac et non pas pour être réélus.



Merci encore à toutes et à tous et bon vent pour Layrac, la ville en a besoin! "





samedi 4 avril 2015

Cap des 10 000 vues dépassé !

Bonjour chères et chers internautes,

Le site « Priorité Layrac » vient de dépasser le cap des 10 000 vues. Nous tenons à vous remercier pour votre fidélité.

Nous profitons de cette occasion pour vous faire un petit compte rendu d'activité de ce blog qui a ouvert en février 2013.

- Pages vues :10 056 à ce jour

- Mois ayant connu le plus de trafic :  1682 visites en mars 2014 (élections municipales).

- Nombre de visites par mois  : 402 visites en moyenne.

- Article le plus consulté : « Le lot et Garonne passe de 40 à 21 cantons » paru le 21 octobre  2013 (1283 vues)







Votre fidélité est pour nous un gage d'encouragement et nous allons continuer à vous informer sur la vie « politique » de notre belle commune de Layrac. 


Rendez-nous régulièrement visite !