dimanche 18 juin 2017

Législatives 2017 - résultats du 2 nd tour à LAYRAC



RESULTATS 2nd tour - COMMUNE de LAYRAC
Dimanche 18 juin 2017
Second tour

Nombre% des inscrits
Inscrits2966
100,00

Abstentions
59,24
Votants120940,76
% des votants
Bulletins blancs132
Bulletins nuls50
Suffrages exprimés1027
84.95
Candidat
Parti politique
Voix% des exprimés

Michel Lauzzana
La République en marche !
673
65.53
Jean Dionis du Séjour
Union des démocrates et indépendants (Les Républicains)
354
34.47

Source : Ministère de l'Intérieur - Première circonscription de Lot-et-Garonne




dimanche 11 juin 2017

Législatives 2017 - résultats du 1 er tour à LAYRAC





RESULTATS 1er tour - COMMUNE de LAYRAC
Dimanche 11 juin 2017
Premier tour

Nombre% des inscrits
Inscrits2966
100,00

Abstentions
50.03
Votants
148249,97
% des votants
Bulletins blancs32
Bulletins nuls12
Suffrages exprimés143897.03
Candidat
Parti politique
Voix% des exprimés
Michaël Van Casteren-Furlan
Écologiste (Mouvement 100 %)
100.70
Cécile Perrain
Divers (Union populaire républicaine)
90.63
Catherine Lesné
Front national
24416.97
Rémi Dubernet
Extrême gauche (Nouveau Parti anticapitaliste)
70.49
Céline Boussié
La France insoumise
14510.08
Benoît Aurices
Debout la France
332.29
Maryse Combres
Écologiste (Europe Écologie Les Verts)
412.85
Lucette Lousteau (députée sortante)
Parti socialiste
1399.67
Mohamed El Marbati
Extrême gauche (Lutte ouvrière)
50.35
Michel Lauzzana
La République en marche !
53637.27
Jean Dionis du Séjour
Union des démocrates et indépendants (Les Républicains)
21214.74
Muriel Boulmier
Divers droite
443.06
Danielle Blasco
Parti communiste français
130.99
Source : Ministère de l'Intérieur - Première circonscription de Lot-et-Garonne



jeudi 18 mai 2017

Où est passé notre argent ??

Finance, vigilance !



Après la lecture de cet article, vous saurez tout sur les coûts des trois principales opérations d’investissement menées depuis 2014 !

Le DOB (Débat d’Orientation Budgétaire) est le principal document qui permet de réfléchir sur la faisabilité financière des opérations d’investissements communales. 
Aussi, me semble-t-il intéressant de vous rappeler les montants annoncés au DOB qui ont permis de décider de faire ces opérations et  de les comparer aux coûts réels constatés :

1-Le centre bourg : coût prévisionnel DOB 2015 = 1 986 720 € 
-  coût constaté à ce jour = 1 638 911 €

2-L’école primaire : coût prévisionnel DOB 2015 = 855 720 € 
-  coût constaté à ce jour =  1 443 388 €

3-La route nationale avec place du marché : 
coût prévisionnel  DOB 2016 et ajustement 2017 = 824 000 €    
- coût  constaté à ce jour = 1 120 300 €

L’opération du centre bourg est toujours en phase de réalisation mais son coût semble maîtrisé.

L'opération des travaux de l’école primaire, quasiment terminés, est déjà en dépassement de + 587 000 € (+69%) !

Pour l’opération de la route nationale et  de la place du marché, également en cours, là aussi, on constate un dépassement de plus de 296 000 € (+36%)

A l’évidence, ces réalisations trop onéreuses accroissent anormalement l’endettement de la commune,  ne permettent pas d’optimiser le montant des subventions, et de surcroît, obèrent nos projets futurs.



Michel Saint Martin, Conseiller municipal



dimanche 7 mai 2017

RESULTATS des ELECTIONS PRESIDENTIELLES - 2nd tour


Voici les résultats obtenus à Layrac, pour ce 2nd tour des Élections Présidentielles




Résultats de LAYRAC au 2nd tour

Nombre
% Inscrits
% Votants
Inscrits
2972
votants
2260
76.04%
exprimés
1994

80.23%
Blancs
167

7.39%
Nuls
                 99

4.38 %






Voix
% Exprimés

Emmanuel
MACRON
1166
58.48 %
Marine
LE PEN
828
41.52 %



A Layrac comme à l'échelon national, Emmanuel MACRON est élu, à 39 ans,  Président de la République Française.







lundi 24 avril 2017

RESULTATS des ELECTIONS PRÉSIDENTIELLES 1er tour


Voici les résultats obtenus à Layrac, pour ce 1er tour des Élections Présidentielles




Résultats de LAYRAC au 1er tour

Nombre
% Inscrits
% Votants
Inscrits
2972
votants
2354
79.20%
exprimés
2284
76.85%97.02%
Blancs
52
1.75%2.20%
Nuls
18
0.6%0.7








Voix
% Exprimés
Nicolas
DUPONT-AIGNAN
107
4.68%
Marine
LE PEN
620
27.14%
Emmanuel
MACRON
489
21.40%
Benoït
HAMON
112
4.90%
Nathalie
ARTHAUD
7
0.30%
Philippe
POUTOU
19
0.83%
Jacques
CHEMINADE
3
0.01%
Jean
LASSALE
85
3.72%
Jean-Luc
MELANCHON
393
17.20%
François
ASSELINEAU
20
0.87%
François
FILLON
429
18,78 %


Le second tour verra s'affronter, au niveau national, Marine LE PEN à Emmanuel MACRON






mardi 7 mars 2017

La Parole est aux internautes ...

                          PRIMAIRES                                                                         

Vous avez dit « Primaires », comme c’est primaire …. !

Autrefois adepte farouche des PRIMAIRES parce que j’y trouvais l’expression de la DEMOCRATIE PARTICIPATIVE, je révise aujourd’hui mon jugement et fais mon « mea culpa » !

Après notre « royal » succès de 2011, premières Primaires ouvertes, nous avons remis ça en 2016 sans avoir réfléchi en profondeur à « l’énormité de la blague ».
Mais la Droite, fière de l’être, avait auparavant « enfilé nos bottes » et  organisé de main de maître ses premières primaires : Droite et Centre .C’était la première fois que la Droite désignait de cette manière son « champion » à une Présidentielle.
Gros succès de participation mais le résultat ne fut pas ce que l’ON en attendait, comme le (pré)disaient les sondages.
Fillon, donc, est sorti de cette consultation « populaire » qui a rassemblé quartiers huppés, opposants au mariage pour tous , catholiques  modérés mais aussi réactionnaires de tout poil, qui ont voté , sans doute mêlés à d’autres qui voulaient abattre Sarkozy, d’autres qui rêvent (eh oui) d’’une France conservatrice …etc etc.…
Dans ce maelström, Dieu aura retrouvé les siens !
Bingo ! Emplois présumés fictifs, mise en examen possible, aïe,aïe,aïe ! Pour qui voter ?

Et Marine attend, le sourire en coin….


Quant à nous, socialistes, vivent nos Primaires ??
Vive «  la Belle Alliance Populaire » (ironie de ce beau titre médiéval !)
Que nenni !!
(Et ceci est un avis personnel que je partagerai volontiers avec d’autres.)
Campagne classique, de bonne tenue. Les petites culottes tant aimées par Strauss Khan et l’argent détourné par Cahuzac sont aux oubliettes, nous socialistes, nous lavons plus blanc que blanc (Comme Coluche me manque !) .
Et dans ce vote se ruent vers les urnes ceux qui ne veulent plus du Hollandisme, ceux qui préfèrent les Frondeurs parce qu’ils frondent, ceux qui pensent que Manuel Valls est le meilleur « présidentiable » (j’en étais), ceux qui veulent l’abattre, ceux qui hésitent entre Hamon et Mélenchon etc, etc.
Dans ce maelström le PS retrouvera-t-il les siens ?

Et Marine attend, le sourire en coin…


Plutôt rigolo (rire jaune) ce parallélisme de situation PS//LR  même si les causes ne sont pas comparables ? Des militants et des sympathisants désorientés de chaque côté et c’est peu dire !

Et Marine attend, avec de plus en plus d’assurance et toujours le sourire en coin …… !



Bien sûr il y a Macron, Mélenchon et les autres…


Vous avez dit « PRIMAIRES » ?  Je pense qu’on ne m’y reprendra plus !!!


Françoise Decloët







lundi 27 février 2017

La nouvelle Place Jean Jaurès

PLACE JEAN JAURES :
Un bel écrin : pour qui, pour quoi ?


Tout d'abord il faut féliciter les deux derniers conseils municipaux d'avoir redonné à la place Jean Jaurès tout son cachet et toute sa beauté.
La réflexion du projet, le montage du dossier engagé sous l'ère Pujol (merci Laure Merceron) et sa finalisation sous l'ère Constans ont toujours été validés par la totalité des conseils municipaux, toutes tendances confondues.

Cependant , maintenant que le projet est réalisé, il faut le valoriser et si nous étions des économistes, nous pourrions dire, le rentabiliser pour avoir un retour sur investissement.

Aujourd'hui le centre  de Layrac est en léthargie avec très peu d'activités pour maintenir une vie et donc une attractivité qui inciterait de futurs habitants à réinvestir le centre historique de la ville. Pire, la durée des travaux a forcé la municipalité à déplacer les quelques manifestations qui s'y déroulaient encore (repas du 14 juillet, marché de noël, nuit des bandas).

Pour demain la municipalité a donc un choix clair à faire.
-Soit continuer comme aujourd'hui, c'est à dire laisser s'éteindre le centre ville en repoussant toutes les animations sur l'esplanade Charles de Gaulle-gymnase. Dans cette optique, les sommes dépensées dans la réhabilitation ne servent à rien : « on s'est fait plaisir ».
- Soit la Mairie met l'attractivité du centre ville comme priorité selon laquelle toute action actuelle ou future doit être évaluée en fonction de ce filtre. 
Cette magnifique place doit donc être systématiquement privilégiée pour :
- le repas du 14 juillet
- la fête des vendanges
- la fête de la musique
- le marché de Noël
- le marché aux plantes
- le vide grenier
(bien entendu après négociations de partenariat avec les associations organisatrices).

En déplaçant le marché du vendredi : Le Maire n'a-t-il pas décidé d'ajouter à « Jean Jaurès » « plaça del mercat » ?
L'Histoire sait nous rappeler certaines évidences ! !



Réfléchissons avec les professionnels  du tourisme de l'Association Tourisme et Patrimoine (ATPL) et de « Destination Agen » sur la création de nouvelles manifestations dont notre place serait l'écrin.

Quelques propositions :
Marché artisanal, marché de producteurs de pays, marché nocturne, expositions d'anciens matériels agricoles rappelant les traditions du Brulhois, expositions artistiques (photos, peintures, sculptures)…..

Mettons en place des programmes et des moyens pour attirer de nouveaux commerçants et artisans sous les cornières.

Si l'attractivité du centre bourg est considérée » prioritaire » , toutes ces pistes doivent être menées simultanément et en synergie.

L'URBANISME et L'AMENAGEMENT demandent de la volonté.

Pour conclure rêvons un peu...
Première semaine d’août,  19 heures, 28°, attablés sous les arcades avec des amis, dégustant des produits locaux pour accompagner l'apéritif (du grain d'amour bien évidemment) nous profitons du bien vivre en Brulhois. La fontaine chante, des enfants jouent, les boutiques artisanales reçoivent les  touristes venus visiter les sites clunisiens et le centre historique.

Layrac est redevenu le « Pays du bien vivre ».

Pourquoi ne pas passer du rêve à la réalité ?